Archives de Tag: no nos vamos

« Nos no vamos, nos echan » –  »Nous ne partons pas, ils nous foutent dehors »

Hier, dimanche 7 avril, une manifestation mondiale est passée totalement inaperçue dans nos médias français, trop occupés à nous parler de moralisation de la vie politique.

Des milliers de jeunes actifs espagnols qui ont émigré, mais aussi ceux qui ont décidé de rester en Espagne ont manifesté contre la précarité, le chômage, la pauvreté qui les touchent depuis quelques années. Leur mot d’ordre est simple : ils ne sont pas partis de leur plein gré, on les a foutus dehors.

Qui ça ? Les politiques, qui à coups de coupures budgétaires et d’austérité généralisé, ne permettent plus d’assurer un avenir décent à cette génération sacrifiée.

Cette jeunesse indignée est loin d’être résignée, et on voit que contrairement à la France, le mouvement des indignados espagnols est encore très actif, bientôt deux ans après les grandes manifestations qui ont vu la naissance du mouvement du 15M.

Nous allons ici transmettre leur vidéo d’appel à la mobilisation, et nous vous proposons une traduction du texte de la vidéo qui résume la situation:

Des milliers de jeunes se voient forcer d’émigrer à cause d’une crise qui a ses responsables. Chaque réforme du travail nous pousse à choisir entre le chômage, la précarité ou l’exil. Les coupures budgétaires dans les services publics, la santé, l’éducation, nous mettent aussi dehors.

Quand ils nous obligent à choisir entre la précarité comme mode de vie, ou sauter dans le vide, ils nous séparent de nos êtres chers et ils nous condamnent à une vie de nomade.

Pour la génération de nos parents, il n’était pas nécessaire de connaître l’anglais pour comprendre les paroles chantées par Bob Dylan. L’espérance se transmettait, les temps étaient entrain de changer.

Un message différent a été imposé à notre génération. On insiste pour nous faire croire que c’est à notre tour de vivre des temps difficiles, et qu’il n’y a pas d’autres alternatives possibles, que seulement nous pouvons accepter ce qui vient, sans nous plaindre.

Mais nous savons que nous pouvons changer cela. Récupérons l’espérance pour reconquérir notre futur. Récupérons nos vies, celles de Madrid, de Londres, de Buenos Aires, de Berlin, de San Francisco.

Le 7 avril les temps vont changer. Nous allons les combattre de toutes parts. Nous ne partons pas, ils nous foutent dehors.

Pour plus d’infos voir le site (en espagnol) : http://www.nonosvamosnosechan.net/

Poster un commentaire

Classé dans Société / Sociedad