Archives de Tag: commerce équitable

Veja : l’antithèse de Nike ?

Blog Good News, 

 

Le monde a compris que l’urgence sociale et la crise environnementale étaient certaines.
Jour après jour, les néo-prophètes en tout genre tirent les sonnettes d’alarme, l’économie se verdifie, les discours se « développement-durabilisent »…

L’action reste rare et le verbe foisonnant.
Au-delà des films sur l’environnement, au-delà des discours des multinationales qui construisent des vitrines vertes pour cacher le désastre, au-delà des Copenhague remplis d’incantations et de promesses politiciennes.  Lire la suite

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Alternatives / Alternativas

Un guide d’achat éthique pour «Eco-sapiens»

 Wiki2d, 26 avril 2011

Avant il y avait l’homo sapiens, mais après la chasse et la cueillette, il s’est rué dans les fast food et les supermarchés. Benjamin Leroy et Baptiste Rabourdin, eux, aimeraient bien être à l’origine d’une évolution de l’espèce: l’eco-sapiens, un consommateur éclairé qui ferait du bien à la planète et à son portefeuille, en jardinant avec des produits bio, vêtu de son sarouel issu du commerce équitable.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Alternatives / Alternativas

Appel pour sauver la coopérative Andines

Cette année nous avons eu la grande opportunité lors de notre formation de M2 d’avoir un cours sur le commerce équitable réalisé par Michel Besson directeur de Mingo et co-fondateur de la coopératine Andines. 

Aujourd’hui la coopérative Andines traverse de grandes difficultés économiques et, a besoin d’un élan de solidarité citoyen pour pouvoir continuer à proposer un véritable commerce équitable. 

Nous relayons alors le message des Amis d’Andines en espérant qu’il soit entendu et qu’un grand élan de solidarité permette de maintenir l’activité économique de cette coopérative. 

Alia Opinio.

APPEL DES AMIS D’ANDINES POUR LA SCOP ANDINES
Sauvons la coopérative !


Pour relancer son activité et mettre en œuvre son nouveau plan de développement, la coopérative a besoin d’urgence de 100 000 € … Bien sûr Andines s’est adressée et s’adresse encore à différentes banques… mais il y a urgence et malgré les discours officiels de soutien aux PME, les portes ont du mal à s’ouvrir…
Alors, parce qu’il y a urgence, (la récolte du café démarre début juillet !), nous faisons appel à nouveau à l’épargne citoyenne et solidaire.. Cela signifie 1000 citoyens apportant 100 €… Ces citoyens solidaires existent, faisons le pari, tous ensemble, de les trouver !

L’entreprise Andines créée en France en 1987 a initié le « commerce équitable »*. Depuis sa création, son problème N° 1 a toujours été l’insuffisance de sa trésorerie. De par ses engagements, Andines pré-finance ses commandes de produits, parfois à 100%, 3 à 6 mois avant l’arrivée des produits en France… De par la culture française, les clients professionnels d’Andines paient au plus tôt 30 jours après livraison des produits chez eux.. Andines sert de banquier en amont et en aval.. Il est clair que sans soutien bancaire pérenne et significatif, Andines ne peut que rencontrer des difficultés récurrentes de trésorerie.

Pourquoi cette absence de soutien bancaire ?: les raisons invoquées sont « l’utopie d’une véritable équité économique », « pas de caution possible de la part des salariés et associés (sans patrimoine suffisant) », « pas de recherche de profit », etc. Mais, malgré ces difficultés Andines, devenue coopérative en 2003, a 24 ans cette année !

En 2008, la coopérative a déjà redressé une situation difficile et retrouvé l’équilibre d’exploitation, malgré une conjoncture sociale et économique nationale/internationale délicate. En 2010, Andines maintenait son chiffre d’affaires, gardait un équilibre d’exploitation et
reconstituait doucement mais sûrement un fond de roulement correct qui devait permettre la commande d’un container de café de Colombie (produit phare de l’entreprise), d’embaucher un(e) puis 2 salarié(e)s de plus…

Malheureusement, un déménagement brutal a cassé cette dynamique (pour plus d’infos = http://www.andines.com/article.php3?id_article=1602), provoqué un saut en arrière très
important, tant en chiffre d’affaires qu’en niveau de fond de roulement.. Le soutien moral et matériel des partenaires et des amis ont permis à l’équipe de surmonter cette épreuve. Heureusement les nouveaux locaux finalement mieux adaptés et plus ouverts,
l’accueil de la population environnante, ont permis d’engager rapidement un nouveau plan de développement.

En amont les filières sont solides et le prouvent depuis des années, et en aval, le carnet de commande est prometteur. De plus, deux nouvelles filières importantes (Palestine et Pérou) fonctionnent sur pré-paiement total des acheteurs, donc sans besoin financier extérieur. 100 000€ d’apport rapidement permettront de commander le café en Colombie, des produits en Equateur (à pré-financer avant début juillet), de finaliser un container de poteries du Brésil (dont Andines est le seul importateur en Europe), de créer un poste de travail supplémentaire dès septembre, de tenir l’ensemble des engagements vis-à-vis de ses partenaires.

Une fois encore, les salariés militants d’Andines ne veulent pas baisser les bras devant les conséquences économiques, financières et morales de ces épisodes douloureux et voir annihiler tous les efforts déployés pour maintenir l’activité.

Déjà Andines fait circuler son appel dans plusieurs réseaux et nous demande de le relayer au maximum. Si des 1ers chèques arrivent – preuve de votre confiance – seule une mobilisation maximale, massive et rapide de chacun permettra à Andines de poursuivre son combat pour l’équité économique.

Nous remercions très vivement tous les mouvements et citoyens qui seront sensibles à cette situation et voudront soutenir la coopérative Andines par l’intermédiaire de notre association.

Marie Christine Callet
Présidente
5, rue Michel Le comte 75003 Paris
marie-christine.callet@wanadoo.fr
01 44 61 03 99
Informations sur l’association = http://www.andines.com/article.php3?id_article=1503

*Ce concept -déposé par la coopérative – signifiait au départ « l’équité dans le commerce », c’est-à-dire dans tous les échanges économiques, au nord comme au sud de la planète et pour tous les travailleurs qui interviennent dans une filière courte ou longue (Andines travaille aussi avec des paysans français). Qualifié de « politique », ce concept fut réduit à la fin des années 90, grâce à un puissant marketing financé par le gouvernement de M. Chirac, à un acte caritatif, les « consommateurs du nord » devant aider les  «producteurs défavorisés du sud ». Les multinationales et les grandes chaînes de distribution en ont fait une niche commerciale source de nouveaux profits. La coopérative Andines a toujours maintenu sa démarche pour une économie équitable partout, pour tous, et dans un totale transparence.

source (où vous pouvez retrouver en PDF les bons de don) : https://mail-attachment.googleusercontent.com/attachment?ui=2&ik=a7e7785c48&view=att&th=130c7ec05760ab34&attid=0.1&disp=inline&safe=1&zw&saduie=AG9B_P9zAe7IOYnHrJ1cE5R53FUo&sadet=1309039516775&sads=ZldnI79rHeJ9J5B0KDtQa6XpK2w

Poster un commentaire

Classé dans Economie / Economía

Max Havelaar ou les ambiguïtés du commerce équitable.

Par Christian Jacquiau, Le Monde Diplomatique

Leader mondial du commerce équitable, Max Havelaar prétend répondre à une demande de consommation « différente » placée sous le signe de la solidarité entre consommateurs du Nord et petits producteurs du Sud. Toutefois, l’entreprise semble effectuer un tournant « pragmatique » en se liant à de grands groupes très éloignés de ses préoccupations d’origine. Il n’est pas certain que les producteurs et les citoyens s’y retrouvent.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Critiques - Criticas