Veja : l’antithèse de Nike ?

Blog Good News, 

 

Le monde a compris que l’urgence sociale et la crise environnementale étaient certaines.
Jour après jour, les néo-prophètes en tout genre tirent les sonnettes d’alarme, l’économie se verdifie, les discours se « développement-durabilisent »…

L’action reste rare et le verbe foisonnant.
Au-delà des films sur l’environnement, au-delà des discours des multinationales qui construisent des vitrines vertes pour cacher le désastre, au-delà des Copenhague remplis d’incantations et de promesses politiciennes. Agir.

Et malgré cette « nouvelle » économie à la devanture verte, essayer de proposer une vision différente. Celle qui lie le bio au commerce équitable, celle qui joint développement économique, environnemental et social.

Celle qui propose une évolution culturelle.

Globale.

Coton biologique du Nordeste brésilien, caoutchouc sauvage d’Amazonie, cuir tanné à l’acacia, Veja tente d’inventer des façons différentes de travailler.

Le projet Veja repose sur trois principes forts :
1. Privilégier les matériaux écologiques
2. Utiliser du coton et du caoutchouc issus du commerce équitable
3. Fabriquer les produits dans la dignité

Veja propose une nouvelle manière de penser et d’agir en créant une chaîne solidaire et écologique du producteur au consommateur.

CO2
Pendant que certains plantent des arbres et que d’autres creusent des puits de carbone, la priorité reste la réduction des émissions de CO2.
En d’autres termes : changer les modes de transport, d’organisation, de production, de conditionnement et de consommation.REDUIRE.
Toutes les baskets et accessoires Veja voyagent par bateau depuis Porto Alegre – Brésil – jusqu’au Havre. Le transport s’effectue ensuite par barge jusqu’en banlieue parisienne.Les emballages des baskets sont en carton recyclé et recyclable. La taille des boîtes utilisées a été optimisée dès les débuts de Veja en 2004.
Pour alimenter ses bureaux en électricité, Veja ne passe plus par EDF – centrales nucléaires et thermiques – mais par la coopérative ENERCOOP.

Zéro Zéro : Changer de modèle
Zéro publicité
Veja ne fait pas de publicité. Les ressources ainsi économisées sont réallouées directement en amont de la chaine productive. Les producteurs de matières premières sont ainsi rétribués à leur juste valeur – qui inclut l’impact social et environnemental – et les baskets & accessoires fabriqués dans la dignité. L’absence de publicité permet de proposer les baskets à un prix équivalents à ceux des grandes marques, alors que la fabrication des baskets Veja coûte 3 à 4 fois plus cher (matière première / fabrique).
Zéro stock
Veja contrôle sa production et ne produit que sur commandes, passées 6 mois à l’avance. Cela permet d’adapter les quantités commandées par les distributeurs, voire de les diminuer, afin d’être en adéquation avec les faibles quantités de coton biologique disponibles.

Fabrique
A quelques heures de Porto Alegre, dans la Vale dos Sinos, une région développée du sud-est brésilien, Veja fabrique ses baskets dans une usine où les droits des travailleurs sont respectés.
Depuis 4 ans, la fabrique avec laquelle nous travaillons est devenue un véritable partenaire. L’évolution constante de nos exigences pousse notre partenaire à s’adapter et à améliorer constamment ses standards de fabrication.
Cette démarche est renforcée par le processus de labellisation initié avec le projet Veja : Audits FLO-Cert et Ecolabel.

Atelier logistique
L’association d’insertion par le travail Atelier Sans Frontières (ASF) accompagne des personnes en situation d’exclusion. Elle les aide à se reconstruire et favorise leur insertion sociale, professionnelle et citoyenne.
Depuis la création de Veja, ASF réalise les réceptions de toutes les baskets transportées depuis le Brésil. Elle organise le stockage et les préparations de commandes, ensuite expédiées dans les boutiques distribuant Veja.
Désormais les logisticiens d’Ateliers Sans Frontières gèrent aussi la partie opérationnelle du VEJA STORE, le site de vente en ligne de Veja : impression, préparation, emballage et expédition des commandes.

Les limites
Veja n’est pas un projet parfait. Il est critiquable sur de nombreux points. Il comporte beaucoup de limites.
Le commerce équitable n’est pas irréprochable, la volonté écologique non plus. Il existe des impasses, des contradictions et des changements à entreprendre.
Veja est un test, un projet en devenir. Un projet qui tente de repousser constamment ses propres contradictions.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Alternatives / Alternativas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s