Des repas gratuits pour les enfants de chômeurs privés de cantine

Paul Tian, Le Plus

Priver de cantine les enfants dont les parents n’ont pas d’emploi ? Inadmissible, selon un restaurateur de Thonon-les-Bains, qui a décidé de leur offrir ces repas.

La décision de Jean Denais, maire UMP de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie) de restreindre, à la rentrée prochaine, l’accès des enfants de chômeurs aux cantines scolaires de la ville, ne passe pas. Le premier magistrat a tenté de justifier le nouveau règlement intérieur voté, en avril dernier, par son conseil municipal par un « manque de place ».

Ainsi ce nouveau règlement intérieur exige désormais des demandeurs d’emploi de fournir à la ville, « un justificatif de présence à un entretien d’embauche ou à une formation pour que leur enfant déjeune à la cantine dans la limite des places disponibles« .

Cette décision qui, hélas, n’est pas unique en France, a provoqué l’indignation des parents d’élèves, de l’opposition municipale mais aussi de très nombreux habitants de la ville. La Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) menaçant le maire d’un procès. Un restaurateur de Thonon-les-Bains ne s’est pas contenté uniquement de s’indigner.

Il a décidé de passer à l’acte. Pour Jean-Louis Galland, patron de « La taverne d’ici et d’ailleurs », la décision du maire est inadmissible. Et c’est ainsi qu’il a décidé d’accueillir dans son établissement, le 5 septembre prochain, en deux services successifs, les petits exclus « du maire », et ce gratuitement.

L’initiative citoyenne de Jean-Louis Galland a recueilli également une adhésion de nombreux commerçants de la ville qui ont décidé de se joindre au mouvement et d’offrir quelques douceurs supplémentaires. Et pour couronner ce véritable pied de nez au premier magistrat, la surveillance des enfants sera effectuée par les deux chefs de file de l’opposition municipale: Georges Constantin (PS) et Christophe Arminjon (DVD).

Cette formidable initiative du restaurateur mérite un coup de pouce médiatique. S’il est utile de s‘indigner  comme nous le recommande Stéphan Hessel, dans son célèbre « manifeste », il est encore plus efficace d’apporter des solutions concrètes à de nombreux problèmes que nous rencontrons au quotidien.

L’exemple de Jean-Louis Galland, en est la preuve. Coup de chapeau à vous, Monsieur !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Société / Sociedad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s